Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Habitat > Crédit & Financement > Assurance Emprunteur > Assurance emprunteur avec garantie perte d'emploi

Assurance emprunteur avec garantie perte d'emploi

Assurance emprunteur avec garantie perte d'emploi

Dans un contexte économique morose marqué par une augmentation incessante du taux de chômage, l’intérêt d’adhérer à une garantie perte d’emploi sonne comme une évidence. À travers cette offre, l’assureur s’engage à rembourser le prêt à la place de l’emprunteur, le temps que celui-ci retrouve une situation professionnelle plus stable.

La garantie perte d’emploi de l’assurance emprunteur

Une assurance emprunteur inclut de façon générale une garantie décès invalidité qui couvre le décès, l’incapacité temporaire totale, la perte totale et irréversible d’autonomie et l’invalidité permanente ou partielle. Toutefois, à ce socle de garanties de base, il est possible de rajouter une garantie perte d’emploi. Comme son titre l’annonce, son rôle est de rembourser le prêt en substituant à l’emprunteur si celui-ci venait à perdre son emploi et qu’il ne dispose plus de capacité financière suffisante pour honorer sa dette. La garantie perte d’emploi entre uniquement en application lorsque le salarié s’est fait licencié par son employeur. Elle n’est pas valable dans le cadre d’un licenciement pour faute grave, d’une rupture conventionnelle, d’une démission, d’une période d’essai, d’un chômage saisonnier ou partiel ou d’une pré-retraite.

Son coût est très variable et dépend essentiellement de la profession de l’emprunteur, du salaire perçu ainsi que de son âge. Généralement, la prime représente entre 0,10% à 0,60% du capital emprunté. Ainsi, si une personne âgée de 30 ans souscrit à un emprunt immobilier d’une valeur de 200 000 euros et qu’il obtient un taux de 0,40% sur sa garantie perte d’emploi, la couverture lui coûtera au total 16 000 euros. Point important à savoir : l’indemnisation par l’assureur n’est pas immédiate à cause d’un délai de carence pouvant aller de 6 à 12 mois en fonction des contrats. L’existence d’un délai de franchise reste aussi possible qui va de trois à neuf mois. Durant cette période, aucun remboursement n’est effectué par l’assureur après le licenciement.

Qui est éligible à la garantie perte d’emploi ?

Les conditions pour obtenir une garantie perte d’emploi sont relativement restrictives et seules les personnes répondant à certains critères d’éligibilité peuvent y prétendre. Déjà, il faut savoir que l’offre n’est disponible que pour les salariés titulaires d’un contrat à durée indéterminée dans leur entreprise. Les exploitants agricoles, les artisans, les travailleurs indépendants, les professions libérales, les salariés en CDD ou en intérim ainsi que les commerçants sont souvent exclus du dispositif. Les compagnies d’assurance exigent aussi une ancienneté avant d’accorder un contrat. De préférence, elle doit être de six mois à un an au minimum. Par ailleurs, il existe une limite d’âge de souscription qu’il est nécessaire de respecter. Celle-ci va de 55 à 65 ans. Enfin, pour prétendre à une garantie chômage, l’assuré doit justifier l’adhésion à un régime d’assurance chômage comme l’ASSEDIC ou autres.

Zoom sur l’indemnisation de la garantie perte d’emploi pour une assurance emprunteur

Le montant d’indemnisation de la garantie perte d’emploi dépend d’un assureur à un autre. Mais globalement, il est rare que le contrat couvre la totalité des mensualités. La prise en charge peut aller de 30 à 80% du coût des échéances. Parfois, l’assuré a le droit de choisir lui-même le pourcentage d’indemnisation, mais en contrepartie, il doit s’attendre à payer des primes élevées. Par ailleurs, le montant de l’indemnisation peut aussi être progressif ou fixe. S’il est question de montant progressif, l’assureur indemnise 50% les six premiers mois, puis il augmente le taux à 70% sur les deux années suivantes et à 80% sur le reste de la période de remboursement. Autre point important à savoir : un plafond est fixé sur le coût de l’indemnité et peut par exemple être de 1000 euros par mois. Attention, la garantie perte d’emploi est limitée dans le temps. Elle est habituellement valable entre 36 et 48 mois.

 
 

Comparateur Assurance Emprunteur
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Dossiers similaires