Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Habitat > Assurance & Protection > Location meublée : quelle assurance habitation choisir ?

Location meublée : quelle assurance habitation choisir ?

Location meublée : quelle assurance habitation choisir ?

Les appartements ou maisons meublés sont particulièrement intéressants pour les locataires, car ils n’ont plus besoin de faire acquisition de mobiliers. Ce type de logement est idéal pour les étudiants, les personnes qui cherchent un lieu de vie transitoire en attendant la fin de travaux ou d’une construction ou celles qui sont de passage dans une ville. Mais avant de pouvoir s’y installer, il sera nécessaire de souscrire à une assurance habitation.

Assurance habitation pour une location meublée : ce qu’il faut savoir

Avant de parler d’assurance habitation, une petite piqûre de rappel sur ce qu’on entend par « location meublée » s’impose. Il s’agit d’un appartement loué et meublé qui doit bénéficier des équipements et meubles minimums pour garantir le confort des occupants. Depuis le 1er septembre 2015, des règles bien précises doivent être respectées avant qu’un meublé puisse être dénommé comme tel. Ainsi, le logement devra entre autres être équipé de tables et de sièges, d’une literie, de rideaux ou de volets, de plaques de cuisson, de four, de vaisselle, d’un réfrigérateur et d’un congélateur, d’ustensiles de cuisine, de luminaires et d’étagères.

Si par le passé, les locataires n’avaient aucune obligation de souscrire à une assurance habitation en louant un appartement meublé, les choses ont changé depuis la mise en vigueur de la loi Alur de 2014. Depuis cette date, il est devenu impératif de disposer d’une couverture si le logement sert de résidence principale pendant plus de huit mois. Sans assurance habitation, les locataires sont tenus responsables des dommages provoqués à autrui. À défaut de souscription, le propriétaire peut prendre une assurance à leur place et le prix des cotisations sera répercuté sur les loyers.

L’assurance habitation pour couvrir une location meublée

Les locataires sont libres de choisir l’assurance habitation de leur choix, mais il faut que celle-ci contienne au minimum une garantie de responsabilité civile dont le rôle est d’indemniser les tiers sur les sinistres ayant touché l’habitation et qui se sont propagés chez le voisinage. Il est aussi nécessaire de disposer d’une garantie risques locatifs qui assure une indemnisation en cas d’incendie, d’explosion ou de dégâts des eaux. Le contrat peut être complété par une garantie attentat, acte de terrorisme et émeute, une garantie catastrophes naturelles ainsi qu’une garantie catastrophes technologiques. Il est possible de bénéficier d’une meilleure protection en ajoutant certaines options essentielles contre les bris glace, les vols et les actes de vandalisme. Disposer d’un service de protection juridique, d’un service d’assistance comme le gardiennage ou le dépannage d’urgence ainsi que d’une garantie pour les objets de valeur s’avère aussi très utile.

Les critères pour choisir une assurance habitation

Au moment de choisir une assurance habitation pour location meublée, il existe plusieurs critères à prendre en considération à commencer par le prix qui doit s’adapter avec le budget du locataire et le niveau de protection recherché. Il est toujours conseillé de ne pas se laisser tenter par les assurances à prix trop bas qui offrent une couverture trop légère.

L’assuré doit également se focaliser sur les plafonds de remboursement ainsi que les franchises. Lorsque les plafonds de remboursement sont bas, cela permet de réduire le coût des primes. Néanmoins, en cas de préjudices importants, le niveau d’indemnisation risque d’être faible. D’où l’importance de peser le pour et le contre avant de signer. Idem sur les franchises qui correspondent au montant restant à la charge de l’assuré après un sinistre. Il n’est pas toujours intéressant d’opter pour des franchises basses même si elles réduisent le prix des primes, car la participation de la compagnie d’assurance risque d’être très légère.

Par ailleurs, le souscripteur doit aussi faire attention aux exclusions de garanties qui s’appliquent habituellement lorsque le sinistre est provoqué par un manque d’entretien ou de prévoyance du locataire. Pour éviter toutes mauvaises surprises, il faut toujours s’en référer aux conditions générales et particulières du contrat.

 
 

Comparateur Assurance Habitation
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Dossiers similaires

  • Comment changer d'assurance habitation ? Comment changer d'assurance habitation ? Si vous êtes locataire d’un appartement meublé ou non ou propriétaire d’un logement sis en copropriété, vous avez l’obligation légale de souscrire à une assurance habitation.Comparateur...
  • Combien coûte une assurance habitation ? Quel prix ? Combien coûte une assurance habitation ? Quel prix ? Les obligations ne sont pas les mêmes pour tous en matière d’assurance habitation. Les locataires et les propriétaires en copropriété sont tenus par la loi d’y souscrire tandis que le...