Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de l'Habitat > Crédit & Financement > Crédit Immobilier > 3 points clés pour préparer votre demande de crédit immobilier

3 points clés pour préparer votre demande de crédit immobilier

3 points clés pour préparer votre demande de crédit immobilier

L’obtention d’un prêt immobilier ne relève certainement pas du hasard. En amont, il sera requis de minutieusement préparer la demande afin de mettre toutes les chances de son côté. En sachant rassurer et convaincre les banques sur sa solvabilité, l’emprunteur obtiendra leurs faveurs. Quelles sont les astuces pour présenter un projet solide et cohérent pour accéder à un financement ? Réponses.

1 - Soigner le profil d’emprunteur

La banque se montre très vigilante sur le profil des personnes à qui elle confie un prêt immobilier, car le principal risque qui lui fait peur est la défaillance de remboursement. Elle doit alors s’assurer que l’emprunteur est digne de confiance avant d’accorder sa demande. Ce dernier a intérêt à soigner son profil pour séduire le financeur. Parmi les éléments qui sont passés au crible figure la profession. Les banques ont une préférence pour les personnes titulaires d’un CDI ou agissant en tant que fonctionnaires. En effet, comme un prêt immobilier s’étend sur une durée assez longue pouvant aller jusqu’à 30 ans, l’emprunteur doit avoir un avenir professionnel certain pour être en mesure d’honorer son crédit jusqu’à son échéance. Cela ne signifie pas que les salariés en CDD, les intérimaires ou les travailleurs indépendants sont d’emblée recalés. Il faudra juste qu’il justifie de revenus fixes pour accéder à leur demande. Le comportement bancaire est également passé au crible par l’organisme prêteur. L’accumulation de prêts à la consommation, les découvertes bancaires et les refus de paiement sont très mal vus et pourront être un frein à l’emprunt. Une mauvaise gestion signifie que l’emprunteur pourra être mauvais payeur et il n’est pas question de faire confiance à un tel profil.

2 - Préparer tous les documents nécessaires

Réunir tous les documents indispensables à la demande de prêt constitue la tâche la plus chronophage. Pour ne pas perdre de temps, il vaut mieux s’y prendre le plus tôt possible. Trois types de documents devront être : le premier justifiant de la situation personnelle de l’emprunteur, le second lié à sa situation financière et le troisième relatif au projet immobilier en lui-même. Les pièces justificatives personnelles vont aider la banque à mieux connaître son client en établissant notamment son identité ainsi que sa situation familiale. Dans ce cadre, l’emprunteur devra fournir une pièce d’identité, un livret de mariage ou de famille ou un livret de PACS ainsi qu’un justificatif de domicile de moins de trois mois. Comme la banque va analyser sa situation financière, elle aura besoin de plusieurs éléments qui garantissent la solidité financière du souscripteur : contrat de travail, bulletins de salaire, relevés des comptes bancaires, avis d’imposition, justificatifs de revenus fonciers, justificatifs d’assurance-vie, justificatifs des crédits en cours, etc. Enfin, les documents liés au projet immobilier concernent le compromis de vente, les devis et justificatifs de travaux, les justificatifs de l’apport personnel et l’avant-contrat s’il est question d’un bien neuf.

3 - Faire le point sur la capacité d’emprunt

Avant même d’envisager de demander un crédit, l’emprunteur ne doit jamais négliger le calcul de sa capacité d’emprunt. Il est à rappeler que les personnes ayant un taux d’endettement supérieur à 33% sont souvent recalées par les banques à moins de pouvoir justifié de revenus très élevés. En plus de tenir compte du taux d’endettement, la banque vérifie également les revenus de l’emprunteur ainsi que de toutes ses charges. Par-dessus tout, elle tient compte de l’apport personnel qu’il est capable de fournir. Cette contribution financière sert à couvrir certains frais liés au prêt comme les émoluments du notaire, les frais d’agence, les frais de garanties ou encore les frais de dossier. Elle peut être payée par le biais d’une épargne, de la vente d’un bien immobilier, d’une donation ou encore d’un prêt familial. Il existe aussi plusieurs prêts aidés notamment le PEL ou le PTZ qui permettent de constituer ce capital.

 
 

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Dossiers similaires

  • Peut-on faire un prêt immobilier avec un SMIC ? Peut-on faire un prêt immobilier avec un SMIC ? À la souscription à un crédit immobilier, votre situation financière sera passée au crible par la banque. Selon certaines idées reçues, gagner un SMIC constitue un obstacle à la...
  • Crédit immobilier avec 2 CDI : conseils Crédit immobilier avec 2 CDI : conseils Avoir deux CDI et demander un prêt immobilier ouvre à toutes les possibilités. La stabilité professionnelle constitue l’un des critères déterminant l’accès à un emprunt et les couples...